International

La semaine prochaine, le ministre australien des Finances, Mathias Cormann, un migrant belge arrivé en Australie, assurera la gouvernance par intérim de son pays d'adoption cinq jours durant. Il représentera le Premier ministre Malcom Turnbull durant son déplacement aux USA, une situation inédite qui découle d'un scandale visant le premier ministre adjoint Barnaby Joyce. "Ce sera vraiment du 'business as usual'" (comme d'habitude, NDLR), a commenté M. Cormann, arrivé en Australie à l'âge de 23 ans. Du 19 au 29 février, il sera le Premier ministre par intérim de l'Australie, où il a gravi les échelons politiques pour accéder au poste de ministre des Finances (chargé du budget, NDLR) dans le gouvernement conservateur de Malcom Turnbull.

Ce dernier sera en déplacement aux Etats-Unis la semaine prochaine, et il incombera au Belge d'origine de le représenter durant cette période. "Le Premier ministre reste le Premier ministre, même quand il est à Washington. Je serai juste son homme sur le terrain ici en Australie", a-t-il commenté.

"L'Australie est un pays où quand on met son pied à l'étrier, travaille dur et fait son possible, il est possible de faire la différence, il n'y a pas de limite à ce que l'on peut atteindre", a indiqué le sénateur de 47 ans interrogé par Sky News. "L'Australie est juste un pays fantastique. Des migrants des quatre coins du monde, de toute sorte de milieux sont venus en Australie (...) Je suis l'un d'entre eux. Le succès de l'Australie est largement basé sur des générations de migrants, faisant de l'Australie leur pays et contribuant à faire de l'Australie un grand pays".

Que l'homme originaire de Raeren en communauté germanophone se voit précipité à la tête de son pays d'adoption quelques jours durant résulte d'une crise politique à Canberra. Celle-ci a été déclenchée par la liaison extra-conjugale du Premier ministre adjoint Barnaby Joyce avec une ex-collaboratrice de 20 ans sa cadette. Le scandale fait désormais la une de la presse du pays depuis une semaine, en raison des postes dont la collaboratrice en question, Vikki Campion, a bénéficié au sein de l'administration, et de la demeure prêtée par un ami milliardaire où le nouveau couple s'est installé temporairement.

Si le leader du Parti national Barnaby Joyce est le premier désigné pour remplacer le chef du gouvernement en son absence, il a cependant été prié de prendre quelque jours de congé pour "réfléchir, obtenir le pardon et la compréhension de son épouse et ses filles" ainsi que "se préparer avec sa nouvelle compagne à accueillir leur bébé prévu en avril", a indiqué M. Turnbull.

La ministre des Affaires étrangères Julie Bishop, qui arrive seconde dans la liste de remplacement, est pour sa part aussi en déplacement hors des frontières. C'est donc vers Mathias Cormann, en troisième position, que s'est tourné le Premier ministre pour assurer la gouvernance du pays en son absence.

"Je suis le troisième à agir au nom du Premier ministre dans l'ordre normal de priorité. En l'occurrence, Barnaby Joyce est en congé la semaine prochaine. Julie Bishop est à l'étranger pour des fonctions ministérielles. Donc j'étais le suivant en ligne. C'est la simple raison", a encore humblement commenté M. Cormann à la presse australienne.