International

"Merkel au pied du mur", "Merkel, Seehofer : l’escalade", "un moment historique"… A lire les titres tombés durant la journée de jeudi, l’Allemagne semblait au bord d’une crise gouvernementale décisive, faute d’accord sur la politique migratoire.

Au premier acte, la chancelière Angela Merkel retoque le "plan magistral pour l’immigration" que devait présenter mardi Horst Seehofer, son ministre de l’Intérieur et allié du parti conservateur bavarois, la CSU. Le ministre CSU proposait d’appliquer une version dure de l’accord de Dublin entre pays européens, en ramenant systématiquement aux frontières les demandeurs d’asile qui ont déjà été enregistrés dans un autre pays européen.

CDU-CSU, tension maximale

(...)