International Vladimir Poutine viendra-t-il avec son chien ou avec des fleurs ? Jouera-t-il, comme il aime à le faire, avec les peurs d’Angela Merkel, ou choisira-t-il le paternalisme, comme lors de leur dernière rencontre à Sotchi ? Pour la première fois depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, le chef d’Etat russe rend visite à son homologue allemande chez elle, dans le cadre rare et solennel du château de Meseberg, au nord de Berlin. L’annonce de l’événement est intervenue il y a quelques jours seulement.
(...)