International

Le tribunal électoral mexicain a formellement validé mercredi la victoire du candidat de gauche Andres Manuel Lopez Obrador à l'élection présidentielle du 1er juillet dernier avec 53,20% des suffrages. "Le candidat Andrés Manuel Lopez Obrador a recueilli 30.110.327 votes, ce que qui représente 53,20% du total des votes" a indiqué Maria Sanchez, secrétaire générale du tribunal électoral, précisant que les résultats "étaient définitifs".

Après un vote de la part des magistrats, la présidente de cette chambre du tribunal, Janine Otalora, a déclaré "valide l'élection".

M. Lopez Obrador, 64 ans, a reçu des mains de la secrétaire générale le document officiel formalisant sa victoire à l'élection présidentielle mexicaine.

"Les gens ont voté pour un gouvernement honnête et juste", a déclaré "AMLO" dans son discours. "La majorité des citoyens mexicains sont fatigués de l'arrogance, de la compromission, de la malhonnêteté et de l'inefficacité, et ils désirent de toute leur âme la fin de la corruption et de l'impunité", a-t-il ajouté.

M. Lopez Obrador, du parti Morena (gauche), sera le premier président depuis 1994 a bénéficier d'une majorité absolue dans les deux chambres du Parlement.

"C'est le début d'un processus de changement véritable. (...) Je ne vais pas décevoir les citoyens", a promis "AMLO" avant de clore son discours par "Vive le Mexique!".

Le président-élu, qui prendra ses fonctions le 1er décembre prochain, est ensuite reparti en voiture au milieu d'une foule de sympathisants et de journalistes.

M. Lopez Obrador s'est imposé avec la promesse de combattre la corruption et lutter contre la violence qui frappe le pays, après deux échecs successifs à l'élection présidentielle. En 2012 comme en 2006, il avait contesté durant plusieurs mois le résultat de l'élection et dénoncé une fraude électorale.

Le tribunal électoral a indiqué avoir reçu cette année 286 plaintes concernant les résultats de l'élection présidentielle, mais elles ont toutes été écartées.