International La semaine dernière, un groupe d'extrême droite avait défilé dans les rues de Charlottesville. Des violences avaient éclaté entre ces derniers et les militants anti-racisme. Donald Trump n'avait pas réprimé les violences des militants néonazis et s'était dès lors attiré les foudres de nombreux Américains. Sous la pression, il avait dénoncé les manifestants suprématistes puis, avait fait volte-face en rejetant la faute sur les deux camps. Des centaines de personnes ont alors décidé de faire le pied de grue devant la Trump Tower à New York pour faire part de leur mécontentement face à sa gestion de crise catastrophique et ses déclarations jugées racistes.
 
" Nous sommes là pour rester, nous sommes là pour nous battre !" Toute la nuit, des manifestants ont hué sous les fenêtres du Président. De nombreux slogans anti-haine étaient scandés ce mardi soir " Fin à la suprématie blanche", " Je suis un rêveur", " Nous sommes tous Heather Heyer"... Quelques partisans de Trump étaient également présents et arboraient des banderoles " Make America Great Again".

Le terme "impeachment" est régulièrement revenu dans les tweets des internautes et des manifestants sur place.

Des personnalités comme Michael Moore (célèbre réalisateur de documentaires), Olivia Wilde (Docteur House), Fisher Stevens (The Grand Budapest Hotel) et Mark Ruffalo (Hulk) ont également participé à la manifestation contre la politique du président américain. Depuis le début de mandat de Trump, ces personnalités issues du petit et du grand écran militent activement pour l'égalité raciale aux Etats-Unis.