International La tournée du vice-président américain Mike Pence au Proche-Orient s’est conclue à Jérusalem sous des auspices très favorables pour Israël. Celui-ci était porteur de deux bonnes nouvelles pour l’Etat hébreu. De quoi rassurer Israël quant à sa souveraineté déclarée sur Jérusalem et quant à la menace d’un renforcement d’une présence militaire chiite (pro-iranienne) à sa frontière nord.