International On l’a constaté dès mardi, plus encore mercredi et jeudi également. La tenue du sommet de l’Otan à Bruxelles et la présence dans notre capitale du président des Etats-Unis ont entraîné de très gros embarras de circulation en ville mais aussi dans sa périphérie.

(...)