International

Barbara West Dainton, considérée comme l'une des deux dernières rescapées du naufrage du "Titanic" en 1912, est morte en Angleterre à l'âge de 96 ans. Elle s'est éteinte le 16 octobre dernier dans une maison de retraite de Camborne, a-t-on appris auprès de Peter Visick, un lointain parent. Ses obsèques ont eu lieu lundi, a-t-il précisé jeudi.

Selon la Société historique du "Titanic", Elizabeth Gladys Dean de Southampton, en Angleterre, âgée de deux mois au moment du naufrage, est aujourd'hui l'unique rescapé du "Titanic" encore en vie.

Née à Bournemouth dans le sud de l'Angleterre en 1911, Barbara West Dainton était trop jeune lors du naufrage pour avoir des souvenirs de cette nuit d'avril 1912 où le luxueux paquebot transatlantique, réputé insubmersible, heurta un iceberg avant de sombrer dans l'Atlantique, faisant 1.500 morts.

Elle avait perdu son père dans le naufrage. Edwy Arthur West était resté sur le paquebot, alors que sa femme Ada, partait avec leurs filles Barbara et Constance dans l'un des canots de sauvetage insuffisants pour les 2.200 passagers et membres d'équipage. Son corps ne fut jamais identifié.

Barbara West Dainton avait toujours évité toute manifestation publique associée au "Titanic" et avait insisté pour que ses funérailles soient célébrées avant que sa mort ne soit rendue publique.