International

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accepté un gel partiel de neuf mois de la colonisation en Cisjordanie à la demande des Etats-Unis, a annoncé jeudi la deuxième chaîne de télévision privée israélienne. Ce gel porte sur la construction de nouveaux logements dans les colonies, où vivent 300.000 Israéliens. En revanche, le gel ne concernera pas les 2.500 logements en chantier dans ces implantations, ainsi que les bâtiments publics, ni la dizaine de quartiers israéliens de Jérusalem-Est, où habitent 200.000 Israéliens, a ajouté la télévision sans citer de sources.

En échange, des pays arabes tels que le Qatar, Oman, la Tunisie et le Maroc auraient donné leur accord à l'ouverture de représentations commerciales israéliennes sur leur territoire, a ajouté la télévision. Aucun accord n'est en revanche intervenu entre Israël et les Etats-Unis sur ce qui se passera à l'issue des neuf mois de gel partiel, a poursuivi la télévision. M. Netanyahu cité par la télévison a indiqué à ses partenaires de la coalition qu'il était parvenu "à transformer l'exigence américaine d'un gel total en un gel partiel et provisoire".