International

Neuf étudiants sont maintenus en détention préventive à Istanbul pour avoir protesté contre les opérations militaires turques à Afrine, en Syrie, a rapporté mardi soir l'agence officielle Anadolu. Les individus privés de liberté sont accusés de diffusion de propagande d'une organisation terroriste et de déstabilisation de l'Etat.

Le président Recep Tayyip Erdogan avait déclaré le mois dernier "ne plus vouloir donner le droit aux jeunes terroristes d'étudier dans les universités turques".

Quinze étudiants avaient été appréhendés en mars sur le campus de Bogazici. Six ont été libérés sous contrôle judiciaire dans l'attente de leur procès.

Des centaines de personnes ayant critiqué l'opération militaire turque sur les réseaux sociaux ont également été interpellées depuis le début de celle-ci, en janvier dernier.