Nicolas Bedos condamné pour avoir insulté la police

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Vidéo
International

Le fils de Guy Bedos a été condamné vendredi à payer une amende de 2.000 euros par le tribunal correctionnel de Paris. Celui-ci lui reproche d'avoir injurié publiquement les policiers lors d'une émission de Canal +.

Ces insultes ont été proférées en janvier 2011, lorsque Bedos avait raconté lors de l'émission "Tout le monde il est beau" avoir passé deux nuits en cellule de dégrisement. Durant ce court séjour derrière les barreaux, l'humoriste a décrit les policiers qu'il a croisés comme ayant "un QI d'un poulpe mort pour la plupart". Il avait même été plus loin en comparant ces derniers à des "abrutis, voyous en uniforme, racailles tombées du bon côté".

Suite à ces déclarations tapageuses, les deux principaux syndicats de police avaient exprimé leur "indignation" tandis que le ministère de l'Intérieur avait décidé de porter plainte.

Publicité clickBoxBanner