International

La directrice du lycée nigérian où 129 jeunes filles ont été enlevées par des islamistes a déclaré jeudi que seules 14 des otages ont retrouvé la liberté et non 121 comme l'affirme l'armée.

"Les déclarations de l'armée sont fausses", a affirmé Asabe Kwambura à l'AFP, faisant référence à un communiqué officiel selon lequel seulement huit lycéennes sont toujours captives. Elle a ensuite ajouté que l'information donnée par Kashim Shettima, le gouverneur de l'Etat de Borno (nord-est) où a eu lieu l'enlèvement, selon lequel 14 otages ont retrouvé la liberté, est "correcte".