International

Des attentats-suicides coordonnés ont fait 16 morts dimanche, dans un camp de déplacés à la périphérie de Maiduguri, capitale de l'Etat du Borno (nord-est), a déclaré lundi l'agence nationale de gestion des urgences (NEMA).

Selon son porte-parole Abdulkadir Ibrahim, "deux femmes ont déclenché leur ceinture explosive -vers 20h45 (1945 GMT)- dans le village de Kofa", qui abrite un grand camp de déplacés du conflit avec le groupe islamiste Boko Haram, faisant 16 morts et de nombreux blessés.