International

L'abandon du projet Notre-Dame-des-Landes aura pour conséquences l'indemnisation du groupe de BTP Vinci et l'agrandissement de l'actuel aéroport de Nantes.

La décision prise par le gouvernement ouvre de nouveaux fronts. Le ministère des Transports va devoir calculer le coût de la rupture avec l’exploitant initialement prévu pour l’aéroport. L’exécutif est également dans l’obligation de lancer un appel d’offres, afin de trouver un nouveau gestionnaire pour l’actuel aéroport Nantes-Atlantique, désormais promis à un avenir radieux.

>> Combien va coûter l’abandon du projet Notre-Dame-des-Landes ?

>> Quelles économies vont réaliser l’Etat et les collectivités locales ?

>> Quel avenir pour l’actuel aéroport Nantes-Atlantique ?

>> Qui va récupérer les terres de la ZAD ?

>> Pour quoi faire ?