International

Bernie Sanders, qui avait brigué la candidature démocrate à l'élection présidentielle américaine l'an dernier, estime que l'occupation par Israël des Territoires palestiniens contrevient aux valeurs américaines et israéliennes. "Nous devons mettre un terme à 50 ans d'occupation", a-t-il déclaré lundi. Bernie Sanders s'exprimait à la conférence annuelle de J Street, une association américaine qui milite en faveur d'une solution à deux Etats.

Il raillait ainsi l'indifférence affichée par Donald Trump sur cette question le mois dernier lors de sa rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. "Je pense qu'il a cru qu'on lui demandait s'il préférait le Coca ou le Pepsi. Ce n'est pas la réponse qu'on attend d'un président", a poursuivi Bernie Sanders sous des applaudissements nourris.

M. Sanders a martelé que les progressistes ne devaient jamais abandonner l'objectif de voir la paix régner au Moyen-Orient. "Notre job est de résister à toutes les forces politiques qui, dans notre pays et dans le monde, cherchent à semer le trouble".

Il a également salué la décision prise fin 2016 par l'administration Obama de s'abstenir lors du vote de la résolution 2334 des Nations Unies qui exige qu'Israël arrête de construire des colonies en territoire palestinien.

"Ceux qui parmi nous soutiennent Israël, doivent dire la vérité sur une politique qui compromet les chances d'une solution pacifique", a-t-il encore dit.