International Partie de Banja Luka, elle est en train de gagner tout le pays.

Alors que s’ébranlait la "marche de la paix" qui doit arriver mardi à Potocari, à la veille des commémorations du massacre de Srebrenica, en juillet 1995, 15 000 personnes se réunissaient dans le centre de Banja Luka, pour exiger la lumière sur les meurtres de trois jeunes gens sans histoires, le Serbe David Dragicevic, le Bosniaque Dženan Memic et la Croate Danijela Arandelovic.

(...)