International Téhéran dénonce le retour des sanctions américaines devant la Cour internationale de justice.

Le 8 mai dernier, le président américain a annoncé que les Etats-Unis se retiraient de manière unilatérale de l’accord international de Vienne de 2015, qui prévoit le bridage du programme nucléaire iranien en échange de la levée des sanctions internationales. Les premières restrictions américaines seront rétablies dans moins de trois semaines, le 6 août.

Mais quels sont les intérêts de Téhéran à déposer plainte envers un ancien pays membre de l'accord sur le nucléaire ?