Obama compte sur Microsoft et Google, Romney sur Wall Street

L. Be. Publié le - Mis à jour le

Vidéo
International

La campagne présidentielle entre dans sa dernière ligne droite à trois mois de son dénouement. Les candidats multiplient les apparitions. Les affiches à leur effigie fleurissent dans les rues. Les spots TV envahissent les chaines de télévision et l'Internet. Mais tout cela a un coût auquel s'est intéressé le Center for Responsive politics. Sur son site Internet, Opensecrets.org, cet organisme a publié publié une étude comparative sur les ressources de financement de Barack Obama et de Mitt Romney.

Les entreprises n'ont pas le droit de financer directement des hommes politiques mais passent par des comités d'action politique. Les dirigeants et employés eux-mêmes peuvent également gonfler le porte-feuille des candidats.

Il apparait que le démocrate et actuel locataire de la Maison Blanche ait davantage les faveurs du secteur technologique que son concurrent ralliant les firmes comme Google ($357,382), Microsoft ($443,748) ainsi que l'Université de Californie (491 868$) qui domine le top 5 de ses sponsors. Suivent, en quatrième et cinquième place, le cabinet d'avocat DLA Piper et l'Université de Harvard.

Ce soutien n'est pas nouveau. Déjà en 2008, Eric Schmidt, le président exécutif du CA de Google, avait mené campagne pour Barack Obama. D'autres pointures du secteur s’étaient également jointes au futur président.

Mitt Romney est pour sa part soutenu par Goldman Sachs ($676,080), JPMorgan Chase & Co ($520,299) et Morgan Stanley ($513,647). Bref, des sponsors tout droit sortis de Wall Street qui, en 2008, faisaient pourtant partie des contributeurs de la campagne du démocrate, comme le rappelle Slate.fr. Pourtant, ce n'est en rien surprenant de voir le monde financier soutenir finalement le candidat républicain au vu de son parcours professionnel. En plus de cela, il ne faut pas oublier le passage de la crise financière qui n'a pas joué en faveur du président sortant.

Malgré ce revirement, c'est tout de même Barack Obama qui lève le plus de fond : 384,4 millions de dollars contre 193,4 millions pour son adversaire. Il est également celui qui a le plus dépensé depuis le début de la course à la Maison Blanche.

Publicité clickBoxBanner