Obama : "Si l'on veut être président, on doit travailler pour tout le monde"

AFP Publié le - Mis à jour le

Vidéo
International

Le président des Etats-Unis Barack Obama a affirmé mardi que son adversaire républicain Mitt Romney passait une partie importante des Américains "par pertes et profits" avec ses propos polémiques sur la mentalité de "victimes" de 47% de ses compatriotes.

"Une chose que j'ai apprise en tant que président, c'est que l'on représente le pays tout entier. Si l'on veut être président, on doit travailler pour tout le monde", a affirmé M. Obama, interrogé par l'humoriste David Letterman lors de l'enregistrement de son émission "Late Night" sur CBS.

"Nous faisons tous des erreurs", a concédé M. Obama, alors que les propos de M. Romney, enregistrés par une caméra cachée lors d'une réunion de levée de fonds le 17 mai et publiés lundi par le magazine de gauche Mother Jones, ont provoqué une controverse aiguë et mis sa campagne électorale sur la défensive.

"Toutefois, ce dont les gens veulent être sûrs, c'est que vous ne passez pas une partie importante du pays par pertes et profits", a ajouté le président, dont c'était la première réaction à cette polémique.

Dans la vidéo volée, M. Romney assure que "47% voteront pour le président (Barack Obama) quoi qu'il arrive. Il y a 47% des gens qui sont avec lui, qui dépendent du gouvernement, qui pensent qu'ils sont des victimes, qui pensent que le gouvernement doit s'occuper d'eux (...) Ce sont des gens qui ne paient pas d'impôts".

Publicité clickBoxBanner