International

Sacha et Atanas Roussev, un couple de Roms en Bulgarie, sont les parents de la petite Maria, fillette découverte mystérieusement dans un camp rom dans le centre de la Grèce, selon les résultats des tests ADN publiés vendredi par le ministère bulgare de l'Intérieur.

"Les tests ADN ont montré que Sacha Roussev est la mère biologique et que Atanas Roussev est le père biologique de l'enfant appelé Maria", surnommée dans les médias "l'ange blond", a expliqué devant des journalistes Svetlozar Lazarov, secrétaire général du ministère de l'Intérieur en charge de la communication.

Maria, âgée de 4 à 6 ans, devrait désormais être accueillie dans un centre d'assistance sociale en Bulgarie, puis placée dans une famille d'accueil bulgare, a indiqué Yana Kaneva, responsable de la Direction régionale des services sociaux à Stara Zagora, à l'agence de presse bulgare BGNES.

La fillette avait été découverte le 16 octobre dans un camp rom de Farsala, près de Larissa en Grèce. Sa photo a fait le tour du monde, alors que les autorités grecques avaient saisi Interpol pour établir son identité.

Le couple rom vivant en Grèce qui en avait la garde -- un homme de 39 ans et une femme de 40 ans -- a été inculpé le 21 octobre d'"enlèvement" et placé en détention dans l'attente d'un procès.

Les parents biologiques de l'ange blond d'Athènes ont été interrogés jeudi par la police bulgare. Sacha Roussev, âgée de 35 ans, avait affirmé devant les enquêteurs avoir reconnu les personnes à qui elle avait laissé son bébé lorsqu'elle se trouvait en Grèce.

Les autorités bulgares disposaient du profil ADN de la petite Maria et de photos, et des tests ADN avaient été ordonnés par le Parquet de Stara Zagora qui avait également ouvert une enquête pour abandon d'enfants "contre une femme dont les initiales du nom sont S. Zh. R.".

Après son interrogatoire, Sacha Roussev avait déclaré avoir "donné" son enfant. "Nous n'avons pas pris d'argent. Nous n'avions pas assez pour la nourrir".

Selon des informations non confirmés et des déclaration de voisins, il est possible qu'elle ait vendu Maria pour 250 euros.