International

Alors que le monde entier est pendu aux lèvres de Donald Trump, aussi bien pour ses décisions dans le cadre de la guerre commerciale que pour ses dérapages sur Twitter, la Chine "avance ses pions" sur l'échiquier international.

Géopolitique, ressources naturelles, incapacité d'union politique européenne, Tanguy Struye de Swielande revient sur grands enjeux actuels. Professeur à l'UCL, chercheur au Centre des crises et conflits internationaux (CECRI), il est l'Invité du samedi de Lalibre.be.


Comment voyez-vous l’évolution du rôle de la Chine, en Afrique par exemple ?

D’une manière générale, le fait que tout le monde se concentre sur Trump et sur ses tweets, ça permet à la Chine d’avancer sans vraiment qu’on ne la mentionne. Elle continue d’avancer en Afrique, en Amérique du Sud. On en parle très peu, mais elle est occupée à s’y développer, ainsi qu’en Arctique et en Asie du Sud-Est. On est tellement concentrés sur ce que va dire Trump, sur ses contradictions, que ça laisse un boulevard énorme à la Chine. Et depuis l’arrivée de Trump, elle est occupée à renforcer ses positions un peu partout dans le monde.

(...)