International

Osama Krayem, inculpé en Belgique pour son implication dans les attentats du 22 mars 2016, va être extradé vers Paris, annonce vendredi Le Parisien. Il y sera entendu lundi sur la préparation des attentats du 13 novembre 2015 dans la capitale française, qui avaient fait 130 morts. Son transfert sera pris en charge par la gendarmerie. L'homme, âgé de 25 ans, aurait participé à la confection d'explosifs sous la direction d'Abdelhamid Abaaoud. A l'issue de cet interrogatoire, le djihadiste devrait être mis en examen dans le versant français de l'affaire, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et complicité d'assassinats notamment, écrit le journal français.

Osama Krayem, Suédois d'origine syrienne, aurait occupé une place centrale dans la cellule terroriste dirigée par Abdelhamid Abaaoud, celle qui a mené les attaques de Paris et de Bruxelles. Ses empreintes digitales ont ainsi été retrouvées dans de nombreuses planques en Belgique où ont été confectionnés les explosifs. Il avait également remis un sac rempli de TATP au kamikaze de la station de métro Maelbeek et avait renoncé à se faire exploser au dernier moment.

Il y a quelques jours, Yassine Atar, soupçonné d'être l'un des dirigeants des attentats de Paris, avait lui aussi été transféré de la Belgique vers la France.