International Les suspicions ne datent pas d'hier, mais jusqu'ici, Marine Le Pen avait toujours nié être derrière un compte Twitter suspect. Mais un mail envoyé avec la mauvaise adresse prouve que Marine Le Pen se trouve bien derrière le compte. 

Qui se cache derrière le compte Twitter @enimar68 ? Un simple sympathisant du Front national ? Selon Le Monde et Libération qui l'affirment depuis 215, il s'agirait tout simplement de Marine Le Pen, la présidente du Front national. Plusieurs indices, en plus des contenus pro-FN diffusés, mènent en effet à la piste de Marine Le Pen. 

L'indice le plus évident est le nom utilisé par ce compte Twitter : Anne Lalanne. "Anne" étant le deuxième prénom de Marine Le Pen, "Lalanne", le nom de jeune fille de sa mère (Pierette Lalanne), le lien avec Marine Le Pen est manifeste. Pourtant, jamais la présidente du Front national n'a avoué se cacher derrière ce compte créé en avril 2013. Ainsi, ledit compte Twitter se moquait de l'information... et des médias qui la véhiculaient. 

Plusieurs fois interrogée à ce sujet, sa ligne de défense ne changeait pas. Et sa ligne d'attaque envers les journalistes non plus. 

FranceInfo apporte la preuve... grâce à une erreur de mail

Aujourd'hui, toute cette défense tombe à l'eau à cause d'un mail. Un mail envoyé par une adresse mail enimar68@.... et dont le mail est signé : Marine Le Pen. Ce message, publié par FranceInfo concerne sa défense au Parlement européen dans le cadre de sa levée d'immunité parlementaire. Une erreur de manipulation et voilà que la mauvaise adresse envoie le mail.