International

Au moins 24 insurgés islamistes ont été tués jeudi par les missiles d'un drone américain dans le nord-ouest du Pakistan, où ces avions sans pilote de la CIA prennent régulièrement pour cible Al-Qaïda et les talibans, selon un nouveau bilan des forces de sécurité. Cette attaque, la septième en neuf jours, visait un centre d'entraînement des talibans pakistanais alliés au réseau d'Oussama Ben Laden dans leur bastion du district tribal du Waziristan du Nord, ont confirmé à l'AFP des officiers de l'armée et des services de renseignement pakistanais, tous sous couvert de l'anonymat.

Ces sources avaient auparavant fait état de 12 insurgés islamistes tués. Cette nouvelle salve de missiles américains s'est abattue sur une bâtisse du lieu-dit New Adda, sur la commune de Datta Khel. "Des combattants des talibans pakistanais se servaient de ce bâtiment comme d'un centre d'entraînement, 24 corps ont été extraits, nous pensons que le bilan peut s'alourdir car 10 autres insurgés sont blessés grièvement", a précisé l'une des sources.