International

Lors d'une prise de parole devant l'audience d'un congrès œcuménique au sujet de la xénophobie et du populisme à Rome, le pape François a appelé le monde politique à ne pas récupérer la crainte des réfugiés dans l'objectif de récolter des voix, selon l'agence de presse religieuse Servizio Informazione Religiosa. 

Le pontife a aussi formulé des critiques envers les personnes qui essaient de tirer profit économiquement du climat de défiance envers les étrangers

Selon le Pape François, de nouvelles formes de racisme et de haine de l'étranger apparaissent. Il a dès lors mis en garde contre "l'intolérance, la discrimination et l'exclusion qui portent atteinte au droit fondamental à la vie et à l'intégrité morale et physique".