International

Paris et Berlin restent "déterminés" à trouver rapidement un compromis sur la réforme de la zone euro, a déclaré dimanche à l'AFP une source gouvernementale française, après une entrevue marathon des ministres des Finances des deux pays à Paris.

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire et son homologue allemand Olaf Scholz ont discuté pendant près de 14 heures dans un hôtel parisien, à partir de samedi après-midi jusqu'au petit matin dimanche, selon cette source. Sans toutefois parvenir à un accord.

"Nous avons débattu de tous les points en suspens et nous avons fait des progrès substantiels", mais "nous avons encore du travail avant de s'entendre sur une feuille de route" commune. "Comme auparavant, il n'y a d'accord sur rien tant qu'il n'y aura pas d'accord sur tout", a ajouté cette même source.

Avant un sommet européen portant notamment sur la réforme de la zone euro qui doit se tenir fin juin à Bruxelles, les deux ministres ont convenu de discuter de nouveau dans la semaine qui vient, "probablement par vidéoconférence", a-t-on encore précisé.

Vendredi, en déplacement à Berlin, M. Le Maire avait salué les gestes concédés par Angela Merkel pour réformer la zone euro, tout en appelant l'Allemagne à "aller plus loin".

La chancelière allemande a notamment accepté début juin le principe d'un budget d'investissement pour la zone euro, mais a évoqué un montant limité à quelques dizaines de milliards d'euros, loin des souhaits de départ du président français Emmanuel Macron.

Par ailleurs, Mme Merkel avait détaillé la proposition allemande de création d'un Fonds monétaire européen (FME) pour venir en aide aux pays en crise financière, en l'assortissant toutefois de conditions strictes et d'une surveillance étroite de ces Etats.