International Ces derniers mois, Kinshasa et le pouvoir congolais avait multiplié les gestes de bonne volonté à l’attention de la France d’Emmanuel Macron. Trop contentes d’en avoir terminé avec un François Hollande qui n’a jamais été avare en critiques à l’égard du pouvoir de Joseph Kabila. (...)