International

Le pape François a appelé mercredi à inscrire dans le Catéchisme de l'Eglise catholique une opposition catégorique à la peine de mort. 

Tout en reconnaissant que l'Eglise avait elle-même eu historiquement "recours à cette pratique extrême et inhumaine", il a appelé à ce que "nous réaffirmions que, malgré la gravité du crime qui a pu être commis, la peine de mort est inadmissible parce qu'elle s'en prend à l'inviolabilité et la dignité de la personne".

Il s'exprimait lors d'une conférence à Rome marquant le 25e anniversaire de la publication du Catéchisme de l'Eglise catholique.

L'exécution d'un être humain est fondamentalement contraire aux enseignements du Christ car, par définition, elle exclut toute possibilité de rédemption, a fait valoir le pape.

L'Eglise catholique a durci son opposition à la peine capitale au fil des années.

Jean Paul II avait appelé à son abolition en 1999 et le prédécesseur de François, Benoît XVI, avait fait de même en 2011.

La version de 1992 du Catéchisme de l'Eglise catholique n'exclut pas explicitement la peine capitale dans des cas extrêmes.

Le pape François a depuis le début de son pontificat appelé à l'abolition de la peine de mort. "Cela ne rend pas justice aux victimes mais attise la vengeance", disait-il en juin 2016.