International

L'épouse du candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon, soupçonnée d'emplois fictifs, a touché au total plus de 930.000 euros comme "assistante parlementaire" et comme collaboratrice de La Revue des Deux Mondes, affirme l'hebdomadaire français Le Canard Enchaîné dans son édition à paraître mercredi. Mercredi dernier, l'hebdomadaire avait révélé que Mme Fillon avait touché 500.000 euros en tant qu'assistante parlementaire de son époux entre 1998 et 2002, puis durant six mois en 2012. Elle avait également été employée comme collaboratrice par le suppléant de M. Fillon, Marc Joulaud, de 2002 à 2007.

Dans son édition à paraître mercredi, Le Canard chiffre désormais à 831.440 euros brut la somme perçue par Penelope Fillon, qui aurait aussi été assistante parlementaire entre 1988 et 1990.

Mme Fillon aurait aussi touché 100.000 euros pour sa collaboration à La Revue des Deux Mondes pour des travaux dont l'hebdomadaire satirique dit ne pas avoir trouvé de trace.

Le candidat conservateur a par ailleurs rémunéré deux de ses enfants comme assistants parlementaires pour 84.000 euros lorsqu'il était sénateur de la Sarthe entre 2005 et 2007, selon les informations publiées par le journal le jour où les enquêteurs ont saisi des documents à l'Assemblée Nationale.

Ce nouvel épisode de l'enquête intervient au lendemain de l'audition de François et Penelope Fillon, séparément, par les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.