International Aux arrêts de bus, sur les écrans des distributeurs de billets, dans les supermarchés, sur Internet : depuis un mois, la Russie est envahie de publicités incitant à participer au vote du 18 mars. Depuis quelques jours, les opérateurs téléphoniques envoient des SMS en ce sens, signés de la commission électorale, sur tous les numéros russes. La participation, d’ordinaire marque d’une bonne santé démocratique, prend un sens différent en Russie. Participer, c’est de facto légitimer la victoire du président Poutine qui, selon les derniers sondages publiés, devrait remporter au minimum 57 % des voix dimanche.
=> Pression jusque dans les écoles


(...)