International

Plus de 900 migrants qui se trouvaient à bord d'un navire des gardes-côtes italiens ont débarqué mercredi matin dans le port sicilien de Catane, a rapporté un photographe de l'AFP. 

Ces arrivées interviennent au lendemain du départ vers l'Espagne du navire humanitaire Aquarius de l'ONG française SOS Méditerranée, qui était resté avec 629 immigrés à bord en stand-by pendant plus de 72 heures, l'Italie et Malte ayant refusé de lui ouvrir leurs ports.

La majeure partie des 900 migrants débarqués à Catane sont des Erythréens. Le bateau transportait également environ 200 mineurs, dont le plus petit est un bébé de trois mois, a précisé l'ONG Save the Children. Quelque 800 de ces migrants seront transférés dans d'autres régions italiennes, a précisé la préfecture de police locale.

Le navire des gardes-côtes Diciotti a récupéré ces migrants, secourus ces derniers jours dans cinq opérations réalisées par d'autres embarcations au large des côtes de la Libye avant d'accoster à Catane.