International

Au moins six cas d'abus sexuels ont été commis sur des enfants entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017 par des collaborateurs de l'ONG Plan International, a indiqué jeudi la chaîne publique NOS citant la branche néerlandaise de l'organisation humanitaire.

Les collaborateurs incriminés ont été licenciés avec effet immédiat, a expliqué la directrice de Plan Nederland dans une lettre adressée aux donateurs de l'organisation.

Cinq des collaborateurs remerciés se sont rendus coupables de faits répréhensibles et plainte a été déposée contre eux.

Neuf cas d'intimidation sexuelle ou de comportements inappropriés sur des adultes ont en outre été rapportés durant cette même période. Sept collaborateurs de l'ONG ont été licenciés dans ce cadre tandis que deux autres ont reçu un avertissement pour avoir tenu des propos déplacés.

Plan International - anciennement Foster Parents Plan - se consacre à l'amélioration des conditions de vie des enfants et des jeunes. L'ONG est venue en aide à 17 millions de filles et 15 millions de garçons dans 75 pays à travers le monde en 2016.

Foster Parents Plan avait déjà été pointée du doigt à la fin des années 90 pour un mauvais usage des fonds par la branche néerlandaise de l’organisation.