International Une nouvelle page est ouverte dans la guerre qui oppose pro et anti-avortement. La ligne conservatrice, au pouvoir, voudrait durcir l'accès aux IVG à deux cas très précis. Ce mercredi, les défenseurs de l'IVG sont sortis dans tout le pays.

La délicate question du droit à l’avortement revient de nouveau sur la table en Pologne, pays qui se déclare majoritairement catholique et où déjà l’IVG est interdit pour des raisons personnelles.

Il y a une semaine, le Parlement polonais a envoyé en commission un projet de loi durcissant la loi en vigueur actuellement. Le comité Stop Avortement veut supprimer les IVG "eugéniques", autorisées en cas de malformation du fœtus, critère à l’origine de la majorité des IVG pratiquées légalement.

Un autre projet "pro-avortement" a été rejeté, notamment avec des voix de l’opposition. Les évêques polonais ont aussitôt remercié tous ceux qui se sont prononcés contre ce projet.

(...)