International

Le chauffeur du camion est un vrai miraculé.

Quand on voit ces images, cette hauteur, ce vide, il n'y a tout simplement pas de mots pour décrire le drame.

Le témoignage au Corriere della Serra de la part du chauffeur qui s'est arrêté in extremis au bord du vide fait toujours froid dans le dos : "Il pleuvait, il pleuvait beaucoup et il n'était pas possible d'aller vite. Quand une voiture m'a dépassé, j'ai ralenti pour maintenir une certaine distance de sécurité parce que freiner avec cette pluie était impossible, on n'y voyait pas grand-chose." Et puis, "tout a tremblé". La voiture qui se trouvait devant moi a disparu et semblait engloutie par les nuages. J'ai levé les yeux et j'ai vu le pylône du pont tomber."