International Au lendemain du passage de la tempête, les dégâts semblent colossaux. L'ensemble du territoire américain est placé en état d'alerte aux inondations. Les 3,4 millions d'habitants sont privés d'électricité.

Les premières images en provenance de Porto Rico témoignent de la violence avec laquelle l’ouragan Maria s’est abattu mercredi sur l’île caribéenne. Maisons détruites, routes jonchées de débris, arbres arrachés, poteaux électriques à terre : aucune région de ce territoire américain grand comme la Corse n’a visiblement été épargnée. Toute l’île et ses 3,4 millions d’habitants demeurent privés d’électricité, et les autorités locales ont prévenu que rétablir le courant pourrait prendre de quatre à six mois. Pour permettre le déblocage de fonds fédéraux - d'autant plus cruciaux que Porto Rico s'est déclarée officiellement en faillite début mai -, le président Trump a déclaré jeudi l'état de catastrophe naturelle à Porto Rico.

Alerte maximale aux innondations...