International

L'organisation d'une parade militaire dans les rues de Washington : voilà la dernière idée de Donald Trump, idée qui ne plait pas à tout le monde aux Etats-Unis.

Impressionné par le défilé du 14 juillet dernier à Paris, le Président américain s'est en effet mis dans la tête de mettre en avant la puissance militaire de son pays lors d'un grand défilé ce que rejette Robert O'Neill.

Dans un tweet, l'ancien Navy qui revendique le tir fatal sur Oussama Ben laden, trouve en effet que cette idée est "une connerie du tiers-monde. Nous préparons. Nous dissuadons. Nous combattons. Fin de cette conversation."

Robert O'Neill n'est pas le seul à s'être offusqué de ce possible défilé loin d'être ancré dans la tradition américaine. Jackie Speier, élu démocrate, a comparé Donald Trump à un "Napoléon en devenir" alors que la dirigeante des Démocrates à la Chambre des Représentants s'est insurgé du coût possible de cette parade : "Nous avons des familles de soldats qui arrivent tout juste à joindre les deux bouts et Donnie veut dépenser des millions pour un défilé futile qui boostera son égo pathétique."