International La vie chère malgré les promesses d’une vie meilleure en est une des causes.

La répression reste la seule réponse audible des autorités à la vague de contestation qui déferle sur l’Iran depuis six jours. Malgré l’observation d’une certaine retenue, visant à l’évidence à ne pas perdre le contrôle de la situation, plus de vingt personnes ont perdu la vie et un millier ont été arrêtées dans les manifestations qui touchent une dizaine de grandes villes d’Iran.