International

Erdogan se positionne ainsi en virulent critique du gouvernement israélien qu’il a accusé successivement cette semaine de "génocide", "terrorisme d’Etat" et "Etat d’apartheid".