International Un président américain en exercice rencontre pour la première fois, ce mardi, un dirigeant nord-coréen. Un poker diplomatique, mais aussi et surtout un coup médiatique. A l’avantage du jeune Kim Jong-Un . Voici pourquoi.