International

Javier Solana a eu la mauvaise surprise lundi de se voir refuser une autorisation électronique de voyage aux Etats-Unis (ESTA). L’homme d’Etat se consolera peut-être en sachant que d’autres ont essuyé la même déconvenue. Explications.