International

« Nous allons poursuivre notre campagne pour convaincre de notre projet », a malgré tout fait savoir le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, qui avait prévu, dès avant l’annonce israélienne, de se rendre à New York pour le vote et d’y battre une dernière fois le rappel des soutiens à la candidature belge – un ultime effort dans une opération de séduction menée tambour battant depuis… 2009, au lendemain même du précédent passage de notre pays au Conseil de sécurité, en 2007-2008.

(....)