International

Alors que le président est accusé par Mediapart d'avoir bénéficié de ristournes, notamment de la part de GL Events, pour l'organisation de ses meetings lors de sa campagne présidentielle, c'est un détail plus "insolite" qui a été retrouvé dans ses comptes de campagne. Il s'agit d'une facture de 102,80 euros pour... 17,8 kilos de fraises Tagada. Ces bonbons ont été achetés en Haute-Garonne. Mais pourquoi figurent-ils dans ses comptes de campagne?  

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), en voyant cette facture, s'est intéressée à la question. Elle a donc demandé au candidat vainqueur de fournir des preuves du caractère électoral de ces bonbons. Défi relevé ! Selon La Dépêche du Midi, c'est Mickaël Nogal, actuellement député LREM de la 4ème circonscription de Toulouse, qui a réalisé cet achat. Il explique au journal qu'en marge de la journée de la femme, les équipes d'En Marche! ont distribué des tracts résumant les propositions d'Emmanuel Macron. Et "ils ont eu l'idée de les accompagner de petits sachets de bonbons". CQFD.