International

Lobsang Sangay, 46 ans, est l'héritier politique du Dalaï-Lama. Le leader spirituel des Tibétains avait annoncé le 10 mars 2011 qu’il remettrait son pouvoir temporel entre les mains du nouveau Premier ministre. Dix jours plus tard, Lobsang Sangay était élu à l’issue d’un scrutin à deux tours organisé au sein de la diaspora. Depuis, il tente de sensibiliser les dirigeants du monde entier à la cause tibétaine. "Des gens que j’ai rencontrés m’ont dit qu’ils avaient reçu un appel de l’ambassade de Chine. Elle savait qu’ils allaient me rencontrer et leur enjoignait de ne pas le faire", nous raconte Lobsang Sangay, après avoir eu des entretiens avec des eurodéputés à Bruxelles. Les Chinois "contrôlent et espionnent", mais "les gens me rencontrent quand même, même si certains me demandent de rester discret".

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)