International Énorme tension diplomatique entre les chancelleries belge et canadienne. Dans le cadre de la visite d’Etat du roi Philippe au Canada, le protocole local a commis un impair inexcusable. Pensez donc, l’un des drapeaux qui étaient placés dans la résidence officielle du gouverneur général, était un drapeau allemand et non belge. Horreur ! Bon, soyons de bon compte, côté belge, tout le monde s’en fiche... 

Le malheureux étendard avait une taille de quelques centimètres carrés au milieu de centaines de drapeaux belges et il a été retiré avant que le Roi n’arrive sur place. C'est un journaliste flamand un brin facétieux qui a publié la photo du drapeau sur Internet, ce qui a suscité pas mal de réactions chez les Canadiens. Au point que Didier Reynders (MR), ministre des Affaires étrangères, a été invité à commenter, à la télévision canadienne CBC News , ce “détail embarrassant” , dixit le présentateur. “Je n’ai pas vu le drapeau allemand" , a-t-il dit,  " mais ce sont les mêmes couleurs et nous avons de très bonnes relations avec l’Allemagne. Donc, ce n’est pas un réel problème pour nous.” L’incident – pour peu qu’on puisse l’appeler comme ça – est clos.

© Wim Dehandschutter