International La grève quasi inédite initiée par les interprètes du Parlement européen (PE) serait-elle en train de faire vivre à l’Europe son propre épisode de la tour de Babel ? Dès lundi soir, l’administration du PE tentait en tout cas de restreindre le plus possible les actions prévues par son personnel, réquisitionnant pour la séance plénière les interprètes qui prévoyaient initialement de couper leur micro pendant une heure ou deux à partir de mardi.

(...)