International Quelques heures après l'attentat qui a frappé Barcelone ce jeudi, faisant 13 morts et 80 blessés, beaucoup de personnalités ont réagi en apportant leur soutien à l'Espagne.

Donald Trump était de ceux qui ont tweeté pour condamner l'attaque terroriste. Dans un premier message, il a expliqué que "les Etats-Unis feront tout leur possible pour aider. Soyez fort, on vous aime". Rien qui sorte de l'ordinaire jusque-là.

Sauf que le président américain s'est fendu d'un deuxième tweet beaucoup plus polémique. "Regardez ce que le général américain Pershing a fait aux terroristes quand il les a attrapés. Il n'y a plus eu de terreur radicale islamiste pendant 35 ans!".

Mais qui est ce fameux général Pershing?

Il a obtenu le grade de General of the Armies, c'est-à-dire le plus haut titre possible de l'armée de terre américaine. Un titre que seul George Washington, le premier président des Etats-Unis, avait obtenu avant lui. Durant sa carrière militaire, il a participé à de nombreuses campagnes. En 1917, en pleine Guerre mondiale, il est entré en France avec des troupes américaines pour prêter main forte à la "Triple-Entente" (la France, la Grande-Bretagne et la Russie) contre ses ennemis.

Avant cela, en 1899, il avait été envoyé aux Philippines qui étaient à l'époque une colonie de l'Oncle Sam. Il a atterri au beau milieu d'une situation complexe puisque les Philippins étaient déterminés et prêts à lutter pour obtenir leur indépendance vis-à-vis des Américains . Là, il fut confronté aux guerriers musulmans Moros.

Selon Donald Trump, Pershing, pour se débarrasser de ces soldats, Pershing aurait fait exécuter 49 prisonniers musulmans avec des balles trempées dans du sang de porc. Il les aurait ensuite fait enterrer en compagnie de porcs. Pour rappel, dans l'Islam, cet animal est considéré comme impur. Toujours selon Donald Trump, Pershing aurait épargné le cinquantième prisonnier afin qu'il puisse colporter cette histoire.

Des faits qui n'ont jamais été prouvés et qui résulteraient davantage d'une légende urbaine.