International Homme d’affaire millionnaire, Pavel Groudinine rencontre un certain succès. Le Kremlin s’en méfie.

Le "roi de la fraise". C’est ainsi que la presse aime qualifier Pavel Groudinine, 57 ans, cheveux courts grisonnant, une moustache à la Staline, candidat à la présidentielle pour le Parti communiste russe. Des fraises, il en cultive des tonnes dans son "sovkhoze Lénine", ancienne ferme d’État dont il est le responsable, en banlieue de Moscou. Cette véritable ville dans la ville a été conçue comme un vrai "paradis du communisme". Écoles et crèches ultramodernes gratuites, quartiers d’habitations tout neufs et, surtout, du travail à la pelle, payé au-dessus du salaire moyen russe. Portrait.