International

La coalition regroupant CDU, CSU et SPD doit être présentée ce mardi. Angela Merkel ayant annoncé une équipe paritaire, de nouvelles têtes vont inévitablement apparaître. Les quadras jouent des coudes.

Terminus, tout le monde descend. Les négociations pour la formation d’un gouvernement en Allemagne arrivent à terme. Dans la dernière ligne droite, les conservateurs et les sociaux-démocrates allemands fignolaient encore lundi soir un accord sur la réforme de l’assurance santé et l’encadrement des contrats de travail à durée déterminée.

Pour les sociaux-démocrates, c’est le dernier moment pour arracher des changements qui pourraient convaincre leur base d’approuver l’accord de gouvernement. Pour l’heure rien n’est joué. La fronde contre la "grande coalition" menée par Kevin Kühnert, le président des "jeunes socialistes", a réussi à rallier des milliers de nouveaux adhérents au parti depuis janvier.

(...)