International

Les derniers soubresauts politiques (la loi électorale modifiée en faveur du parti présidentiel PPRD; l'opposition qui se recompose; les marches pacifiques de chrétiens réprimées dans le sang) et économiques (chute du franc congolais de plus de 30% en un an, adoption d'un code minier révisé) en République démocratique du Congo (RDC) ont occupé l'avant-plan de l'actualité, ces derniers mois. Relégués à l'arrière-plan, les soulèvements et crises humanitaires ne se sont pourtant pas effacés pour autant. Au contraire.