International

Toute l'actualité africaine sur La Libre Afrique.

L'ancien vice-président et ex-chef de guerre congolais Jean-Pierre Bemba Gombo a confirmé mardi son retour la semaine prochaine en République démocratique du Congo (RDC) pour se présenter à la présidentielle du 23 décembre, tout en exprimant sa préférence en faveur d'un candidat unique de l'opposition.

"La RDC a besoin d'une autre gouvernance", a-t-il affirmé lors d'une rencontre avec la presse dans un grand hôtel de Bruxelles pour justifier sa candidature.

M. Bemba a confirmé qu'il déposerait sa candidature à la présidentielle après son retour en RDC prévue mercredi prochain, mais s'est dit prêt à soutenir un autre candidat de l'opposition.

"Si nous voulons gagner, nous devons passer par un seul candidat de l'opposition", a-t-il dit en substance.

"Je milite pour un Congo unique", a ajouté M. Bemba, un mois et demi après sa libération par la Cour pénale internationale qui l'avait acquitté après l'avoir condamné en 2016 à 18 ans de prison pour des exactions commises par sa milice en Centrafrique au début des années 2000.